Mois : janvier 2021

Optimiser le flux de recherche : comment les signes vitaux sans fil peuvent aider

En 2010, l’Institute of Medicine Roundtable on Value & Science-Driven Health Care a examiné les moyens d’améliorer la manière dont la recherche clinique est menée au 21e siècle. Il a conclu que l’idéal serait un cercle vertueux dans lequel la recherche et la pratique travailleraient plus étroitement ensemble, se nourrissant l’une de l’autre.

“Notre objectif ultime », conclut le rapport, « est d’établir la notion… d’un système de santé en perfectionnement. Il s’agit d’un système dans lequel les preuves sont générées en tant que sous-produit de la prestation de soins et renvoyées à ceux qui assurent des soins, de sorte que nous devenions plus qualifiés et plus intelligents au fil du temps.”

Aujourd’hui, alors que nous entrons dans la troisième décennie du 21e siècle, la surveillance sans fil des signes vitaux est sur le point de permettre cette vision.

Continue reading

Étude de cas : l’Université de la Nouvelle-Angleterre et NSW Health

Contexte

Les hôpitaux virtuels sont devenus stratégiques pour les organismes de santé modernes, où les signes vitaux des patients sont surveillés à distance à l’aide de la technologie sans fil. Les soins virtuels permettent aux équipes médicales de suivre des centaines de « patients distants » à tout moment, ce qui se traduit par une utilisation beaucoup plus efficace des ressources et une réduction de la pression exercée sur les hôpitaux physiques.

L’expert en santé publique, le professeur Rod McClure, doyen de la médecine à l’Université de la Nouvelle-Angleterre, est le pionnier des hôpitaux virtuels en Australie et a été invité par New South Wales Health en Australie à venir installer le premier hôpital virtuel du pays, dans le but de fournir des soins médicaux à distance pour les patients atteints de maladies chroniques, dont beaucoup vivent loin de l’hôpital le plus proche.

Continue reading

Surveillance à distance clinique – assurer la sécurité des patients et des cliniciens

Pendant les pics de la pandémie de Covid-19, le pire endroit où vous vouliez vous retrouver était dans un hôpital. L’incidence élevée de cas graves de Covid-19 parmi les cliniciens hospitaliers reflétait à quel point leur travail est dangereux lorsqu’il les met face à face avec des patients souffrant d’un virus hautement contagieux.

La minimisation du risque pour les cliniciens a été l’une des principales leçons tirées de cette expérience, ainsi que la nécessité de pouvoir étendre les soins aux patients rapidement et de manière flexible, la nécessité de fournir des diagnostics et des interventions précoces et la nécessité d’apprendre rapidement et de déployer des effectifs, aussi efficacement que possible.

Parmi toutes ces exigences, la surveillance des patients sans fil à distance détient la clé.

Continue reading
Scroll to top